Fort-de-France
Société
Par Boulard Yoann
Publié le 26/11/2020 à 00:00

Violences conjugales: un refuge pour les victimes

A l'occasion de la journée mondiale contre les violences conjugales, le préfet de Martinique a visité ce midi le centre d'hébergement et de réinsertion sociale. Un lieu à l'abri des regards qui accueille les femmes battues et leurs enfants dans l'urgence. Cet été sa capacité d'accueil a été augmentée face à la multiplication des cas de violences au sein des foyers pendant le 1er confinement. Pendant cette période, le numéro local d'écoute a reçu plus de 2200 appels. 

Une remarque anodine et la violence éclate. Pour cette jeune femme, c’est le début d’une vie dans la crainte de nouveaux coups.

Depuis, cette jeune femme est refugiée ici, dans ce centre d’hébergement et de réinsertion sociale. Un toit pour elle et ses enfants, et un accompagnement psychologique et social pour envisager à nouveau l’avenir

Comme elle, 18 victimes de violences conjugales sont actuellement accueillies ici, dans ce lieu discret qui compte 21 places depuis cet été. Un séjour qui peut durer jusqu’à 3 mois, le temps d’entamer une reconstruction.

Ce centre d’hébergement est une solution d’urgence. Mais à terme, l’objectif  est d’isoler l’auteur des violences plutôt que ses victimes.

Les services de l’État qui doivent lancer prochainement un dispositif pour que les conjoints maltraitants ne restent pas violents.